Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Source : CIGALE-MOULIN-MAITRE-CORNILLE-PROVENCE-FRENCH-RIVIERA-TOURISM

Source : CIGALE-MOULIN-MAITRE-CORNILLE-PROVENCE-FRENCH-RIVIERA-TOURISM

Chers voisines, voisins, amis, copains, copines, connaissances…

 

Laissant ici de côté l’épisode pétition (sur lequel je reviendrais un peu plus tard), c’est d’un autre sujet qui nous concerne tous dont je voudrais vous entretenir sur cette page. Un sujet d’un caractère au combien vital pour l’ensemble des habitants de notre village, natifs ou pièces rapportées, nantis ou plus modestes, de toutes professions et de toutes tendances politiques ; non pas confondues mais associées devant l’immense défis que nous aurons bientôt à relever, tous ensembles, sans laisser personne de côté. Le tous contre tous ou le chacun pour soit étant voué à l’échec pour tout le monde, y compris les individualistes se croyant à l’abri

 

Il ne vous aura pas échappé que le monde va à volo. Il se trouve que depuis 2010 je pioche le sujet, cherchant à comprendre le pourquoi du comment. Bientôt sept ans passés, collé à mon ordinateur, à la recherche d’informations sourcées qui souvent n’ont pas manquées, régulièrement, de m’en fiche un coup sur la tête. Certains d’entre vous qui me connaissent savent de quoi je parle. Il ne sera gardé ici que l’aspect économique des choses qui à lui seul à des répercutions jusque dans nos vies intimes. Dimension abordée dans ces lignes, non pas sous l’angle habituel tel que présenté par les médias aux mains des banquiers et des marchands d’armes, mais du point de vue de professionnels, de chercheurs qui ont à cœur de bannir la langue de bois dans leurs explications sur ce qui est en train de survenir. (Un certain nombre de liens en bas de page vous permettront de vous rendre compte et de vous faire votre propre opinion sur la gravité de la situation, ses causes et les conséquences auxquelles il faut s’attendre.) Nous tous, nos proches, amis, connaissances et voisins.

 

- Ça va piquer !!! (Comme le dit mon cousin.)

 

Comme jamais encore atteint dans toute l’Histoire connue de l’économie. Certains parlent de cataclysme économique, d’autres de tsunami, certains allants jusqu’à évoquer une apocalypse suivie d’un hivers économique plus ou moins long. Du jamais vu, même 1929 pourrait bien apparaître à côté comme une promenade se santé. C’est dire… Seuls ceux qui y seront préparés auront une chance de s’en sortir, pour les autres, il n’est que de regarder en Grèce, notre voisin et berceau de notre civilisation sur le déclin, faute de s’être régénérée. Faute de s’être remise en question. Remarquez, il n’est jamais trop tard pour bien faire, mais là n’est pas le sujet. Le sujet ici abordé est de protéger nos arrières. Pour en revenir à ce grand dommage dont je préfèrerais qu’il ne se produise pas, de plus en plus de voix s’élèvent pour avertir tout un chacun, expliquant que le temps n’en est plus à se demander si cela va se produire ou non, mais quand cela va se produire et d’où ça va partir. Dette privée ? Dette publique ? Marchés (bourse) ? Bulle immobilière ?... D’où que cela survienne, par effet de dominos puisque l’économie est mondialisée, imbriquée, le monde entier sera touché, France comprise. Oui !!! Contrairement à ce qui avait été proclamé par les politiques et les médias, le nuage de Tchernobyl a bien traversé notre pays, avec des conséquences sur la santé pour nombre de français qui auraient pu prendre des précautions si on les avait informés. Et c’est précisément pour prendre des précautions que je lance aujourd’hui cet appel face à ce qui nous vient dessus en ce moment même, à l’allure d’un TGV dont on aurait perdu le contrôle.

Source : doomsday-scenario-1728x800

Source : doomsday-scenario-1728x800

Trois attitudes à l’annonce d’une catastrophe imminente

 

- Le déni, le je m’en foutisme, l’égotisme individualiste…

- La peur qui paralyse mais qui n’évite pas le danger

- L’instinct de vie, son énergie, son dynamisme, la volonté et la mise en œuvre de contres mesures pour se mettre à l’abri, amortir le choc, minimiser les dégâts, continuer à vivre en préservant la paix des chaumières du village.  

 

Vous aurez compris à quel niveau je me situe de par mon engagement citoyen et à la lecture de ce texte. Tout comme vous comprendrez à qui je m’adresse en premier lieux. À celles et ceux qui, au moment de l’annonce d’un naufrage imminent sur un bateau de croisière, quitteraient le bar, le restaurant, la piscine ou leurs cabines, pour se joindre à celles et ceux qui préparent les canots, des vivres, de l’eau douce et tout ce qui pourrait servir dans l’attente des secours, ou pour rejoindre le rivage, saints et saufs. Car c’est à cela que je vous invite, rien de moins. Avec cette idée que nous pourrions commencer par créer dés à présent un groupe de réflexion actif, afin de créer une force d’intervention organisée en réseau pour commencer, sachant que plus vite nous nous y métrons, plus nous aurons de chances de passer ce mauvais moment annoncé, avec le moins de bobos possibles. Ceci dans une ambiance conviviale et festive qui génère de l’enthousiasme et donc des énergies positives, propres à relever le défi qui nous attend tous. Le plus tard possible serait le mieux pour nous laisser le temps de s’y préparer.

 

Ce qui est convoqué ici n’est autre que la solidarité. Une solidarité bien ordonnée, mère de la réussite, reposant sur ce principe ancien bien connu de tous : l’union crée la force dynamique capable de soulever des montagnes. Les exemples sont légions. C’est d’ailleurs pourquoi les puissants et leurs valets que sont devenus la plupart des politiques, n’ont de cesse que de chercher à nous diviser et nous jeter les uns contre les autres, à notre seul détriment. Diviser pour mieux régner selon l’adage, lui aussi bien connu, tel est leur credo, avec un seul but, nous rincer jusqu’à l’os tous autant que nous sommes : classe moyenne-moyenne, moyenne-haute… Pour la classe moyenne-basse et les autres c’est déjà fait.

Enfin, pour terminer, comme évoqué plus haut, toutes les compétences, toutes les connaissances, toutes les expériences, toutes les énergies, toutes les bonnes volontés, sans distinction d’âge, de milieux et de sensibilités sont ici les bien venus. À la seule condition bien sur d’êtres muent par un état d’esprit semblable à celui des pompiers, marins sauveteurs, montagnards, médecins, chirurgiens, brancardiers… qui, lorsqu’ils interviennent, quelques soient l’horizon d’où ils viennent sont guidés par un seul but, le bien commun, sans préjugés aucun pour les victimes, amies ou ennemies. Soyons prêt !!! C’est tout ce que je vous propose.

 

Une première rencontre pourrait se tenir à partir de la deuxième quinzaine de septembre, pour laisser passer la rentrée. D’ici là vous pouvez me contacter par l’entremise de ce blog ou bien par courriel :

 

efferve.sens83@gmail.com

 

Vous remerciant pour votre attention, je vous souhaite une bonne fin d’été et une bonne rentrée.

 

Bien à vous.

Bernard-Alex

Un voisin soucieux de l’intérêt général

Source : chante_oiseau_provence_chant_provence

Source : chante_oiseau_provence_chant_provence

Partager cet article

Repost 0